Eglise Protestante Unie de Périgueux

Eglise Protestante Unie de Périgueux
Culte le dimanche à 10H30, 20 bis rue Antoine Gadaud Coordonnées GPS: N 45.11.13 - E 00.43.05

mercredi 26 mai 2010

La Clef de mai 2010 est sortie








 Numéro de Juin à aout 2010

 
 

« Que la steppe exulte et fleurisse ! » (Esaïe 35, 1)

Chers amis,
            La vie foisonne et nous submerge en ce printemps, c’est pourquoi plutôt que d’en faire un commentaire, je voudrais vous laisser découvrir tous les bourgeons, petits et grands, de notre vie d’Eglise ces derniers mois.
            Voix de la Bible, JMP, fête des grands-parents de l’Ecole Biblique, activités « caté » ou groupe de jeunes… autant d’échos visibles du travail invisible de l’Esprit Saint qui nous introduit toujours et encore à sa Pentecôte.
Bonne lecture,
                                                                                                          Pierrot Munch, pasteur



Déclarations de foi de nos catéchumènes


            Lors de la Pentecôte, Lorine aura reçu le baptême, tandis qu’Elisabeth et Benjamin auront confirmé leur baptême. Voici leurs déclarations de foi en ce jour. Nous les avons laissées dans la forme de leur premier jaillissement, telles qu’ils les ont exprimées.

La Bible me montre le sens de la vie humaine.                          Elisabeth Martz
            Je place ma confiance dans le Dieu vivant, lui, Créateur du ciel et de la terre et Père de tous les humains :
« Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3, 16)
Mon Dieu est le Dieu de la promesse et le Seigneur de l'avenir.
Ma foi est fondée en Jésus-Christ, son Fils unique. En lui, Dieu s'est mis à nos côtés. Il a pris, dans sa mort, le parti des « sans pouvoir », il a vaincu le pouvoir de ce monde par sa résurrection. Il est mon seul sauveur et médiateur, qui s'est
donné de lui-même pour le bonheur de tous.
 Il m'invite et nous invite à vivre non pour dominer, mais pour servir.
L'Esprit Saint, qui est source de vie, recrée l'existence, la mienne et la vôtre, et la guide. Il me parle à travers les Écritures Saintes en me permettant de les étudier librement mais avec respect et de les interpréter au plus près de ma conscience.
L'écoute de l'Évangile est au cœur de ma recherche de la vérité car la Bible me montre le sens de la vie humaine.
            A mon Dieu soit la gloire, dans l'Église et en Jésus-Christ, de génération en génération, aux siècles des siècles, Amen !


Je peux tout lui dire lui dire                                                          Lorine Labrue

            Pour moi Dieu est à la fois un père, un ami, un confident : je peux tout lui dire, lui dire, lui dévoiler mes craintes, mes erreurs, mes envies, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Lorsque je le prie, le soir avant de m'endormir, je remercie Dieu pour tout ce qu'il fait pour moi et je remets entre ses mains les gens qui ont besoin de son soutien.  Je lui demande aussi parfois, même souvent, des choses (pour mon intérêt personnel) qui pourraient être considérées comme banalités par rapport aux graves problèmes que je peux évoquer. Mais je sais que je peux parler de mes envies et petits tracas personnels à quelqu'un de compréhensif, de paternel : Dieu ; j'ai donc tendance à prier quand je ressens le besoin de demander une petite requête à Dieu.  Car même si parfois je doute de son existence, à d'autres moments, elle m'apparaît comme une évidence. Je sais en effet que Dieu est Notre Père à tous, qu'il nous a créés et que donc il nous protège et nous écoute comme un Père le fait avec ses enfants.
            Pour moi Jésus-Christ, qui est mort sur la Croix pour tous les hommes, est la preuve que Dieu nous a donnée pour montrer à quel point il aime les hommes qu'il a créés : il a été capable de sacrifier son fils par amour pour tous les hommes.
Pour moi, l'Esprit Saint est la manifestation de Dieu dans le cœur des personnes.


Il veille sur moi à chacun de mes pas                               Benjamin Munch

            Je veux confirmer mon baptême, car je crois en Dieu le Père, Créateur de l’univers, qui nous offre chaque jour la nature et la vie. Lui qui a le pouvoir absolu, l’immortalité et le règne à jamais est un Père parfait à qui je peux tout confier, sans oublier de le remercier.
            Je crois que son Fils, Jésus, est venu sur terre pour nous sauver, nous les pécheurs, et pour nous rappeler notre foi. Il nous offre le salut, et je crois qu’il a souffert pour nous sur la croix, et qu’il est ressuscité.
            Enfin je crois en l’Esprit Saint : il a été, est et sera toujours avec moi, ainsi qu’avec vous. Il représente l’Esprit de Dieu, et veille sur moi à chacun de mes pas.
À ma foi personnelle s’ajoute l’Eglise ainsi que cette paroisse et cette communauté à laquelle j’adhère.


Þ    De l’œcuménisme :

-  Le 5 mars, la Journée mondiale de prière nous a réunis à l’église St Martin.
            Il est peut-être bon de rappeler que cette J.M.P est, à l’origine, un mouvement de femmes chrétiennes, qui se rassemblent pour 24h de prière autour de la terre.
Des chrétiens et chrétiennes qui veulent confesser leur foi en Jésus-Christ, vivre l’universalité de l’Eglise, agir par leur offrande pour une société meilleure, en choisissant de soutenir des projets éducatifs, sociaux, économiques en faveur des femmes et des enfants.
            Cette année, c’est le Cameroun qui a préparé la célébration.
            La République du Cameroun est située légèrement au nord de l’équateur, avec une ouverture de 402km sur l’Océan atlantique. Avec son climat et sa végétation variés (savane, steppe, marécages, lacs, volcans…), l’agriculture y est la principale source de richesse : café, cacao, tabac, bois, bananes.
La population est de 18 millions d’habitants, avec des naissances nombreuses, mais un taux de mortalité infantile de 64/1000.
            Le pays compte 240 langues liées à 240 groupes ethniques. Les langues officielles sont d’abord le Français, puis l’Anglais. La pauvreté est grande et seulement 1/3 des enfants est scolarisé.
Les chrétiens de toutes confessions représentent à peu près la moitié de la population.
            La vie des femmes est difficile. Elles pêchent, travaillent la terre, assurent toutes les tâches ménagères, les soins aux malades, mais leurs voix ne sont pas entendues. Les petites filles sont particulièrement exploitées, peu de scolarité, travail dur puis délinquance, prostitution, mariages précoces, grossesses non désirées et problèmes plus graves encore.
            Mais les Chrétiennes louent le Seigneur. « Elles savent qu’Il écoute leurs voix, même leurs murmures, même leurs soupirs. »
Avec le thème choisi cette année par les femmes camerounaises « Que tout ce qui respire loue le Seigneur », toutes les prières étaient louange . « Louange malgré les difficultés de la vie et surtout dans ces moments-là, car la Vie est le plus grand cadeau, que Dieu nous a fait. »
            Nous avons loué le Seigneur pour sa grandeur sans pareille, pour ses œuvres majestueuses, pour sa grande miséricorde, pour le don de la Vie tout simplement. Ensemble , nous lui avons remis les jeunes, les prisonniers, les autorités, nos familles, le monde, les femmes, les Camerounaises.
            Selon la tradition, notre rencontre s’est achevée par une dégustation de douceurs rappelant le Cameroun : cacahouètes, noix de coco, bananes…
Cette année encore, nous pouvons remercier Elisabeth, remarquable « animatrice » et Marie-Henriette qui nous a si bien fait chanter.

            -  C’est à l’église St Martin, aussi qu’a eu lieu cette année, le 21janvier, la prière pour l’unité des Chrétiens.
            Une célébration très recueillie, sous la présidence de Mgr Mouïsse, évêque de Périgueux-Sarlat. Plusieurs prêtres participaient, dont Jean-Louis Favard, curé de la cathédrale, Roger Baret, Martin de la Roncière, ainsi que les pasteurs Pierrot Munch, Ursula Roux et Georges Salvador.
Pierrot a assuré la prédication à partir du chapitre 24 de l’Evangile de Luc.La chorale de la Sainte Famille a clôturé dans la joie.
Après le traditionnel pot de la fin, qui nous a permis d’échanger entre nous, le père M. de la Roncière a fait un exposé sur l’œcuménisme.

            -  Les voix de la Bible, du 14 au 20 mars, ont fait se succéder 400 lecteurs environ dans la cathédrale, pour une lecture intégrale ininterrompue de la Bible pendant une semaine. Parallèlement, une intéressante exposition retraçait l’histoire de la transmission de la Bible et plusieurs micro-conférences avaient lieu chaque jour dans les locaux de la cathédrale. Une grande conférence inter religieuse a réuni  le 18 mars un public nombreux et intéressé, au « Centre de la Communication »,sur le thème « Regards croisés sur la Bible aujourd’hui ». M. le rabbin Menachem Cohen de Bordeaux, Joël Dutreuil pasteur de l’Eglise Réformée, le père Christophe Lafaye prêtre catholique de Périgueux et M. Elie Ragot, prêtre de l’Eglise Orthodoxe Grecque ont évoqué, chacun à son tour, la place, l’usage, la lecture de la Bible dans son Eglise ou lieu de culte. La cérémonie de clôture, comme celle d’ouverture a réuni de nombreux participants autour de nos prêtres et pasteurs.

            C’est au cours de cette célébration que Jean-Louis Favard a annoncé officiellement la nomination, par Mgr Mouïsse du père Martin de la Roncière comme « délégué diocésain à l’œcuménisme » en remplacement du père Roger Baret.
Roger Baret, bien connu et apprécié de notre communauté, remplissait cette mission depuis…de nombreuses années ! Nous lui sommes très reconnaissants de sa fidèle et chaleureuse amitié.

            -  Enfin, pour la prière du Vendredi Saint, à l’église St Martin encore, nous avons prié de 12 à 14h avec « Le Serviteur souffrant » d’Esaïe et le récit de la passion, selon l’Evangile de Luc. Il est bon qu’alternent lecture, silence, méditation, prière, Notre Père et chant de quart d’heure en quart d’heure. Une absence remarquée lors de nos dernières rencontres, celle de Jacotte Meyzonnial, retenue par un problème de santé, mais elle était bien présente dans nos cœurs.

                                                                                                                      Roberte Mérian



Þ    Quand les enfants de l’Ecole Biblique invitent les grands-parents !

Le 13 mars dernier, les enfants de l’Ecole Biblique ont accueilli leurs grands-parents disponibles pour partager avec eux leurs expériences « d’école du dimanche »
La grand-mère d’Eva et de Lisa (qui ont reçu le baptême le 28 mars 10) nous partage, avec finesse et poésie, son expérience de cette matinée.

Quelques mots :       ... pour vous dire, Eva et Lisa,
combien j’ai aimé être avec vous ce matin-là, chanter avec vous, prier avec vous, faire ainsi à vos côtés, dans votre nouvelle « église »,  quelques pas complices vers ce jour tout proche de vos baptêmes...
                                  
...pour vous manifester, Christine et Blandine  (les monitrices)
ma reconnaissance pour cette place offerte dans la ronde autour des enfants sur le chemin du Royaume... Merci pour ces cartes joliment prévues et échangées avec les enfants. Les évocations de quelques souvenirs de nos « Ecoles du Dimanche » ou « du Jeudi » d’antan auront-elles parlé à ces enfants d’aujourd’hui ? Elles nous ont en tout cas donné de redevenir nous-mêmes, un instant, comme des petits enfants... avec eux... sur le même chemin...

...pour que vous sachiez, vous tous, les enfants présents,
comme j’ai trouvé joyeux d’apprendre de vous les paroles et les gestes qui accompagnent vos chants ; de vous écouter, chacun à votre tour, vous souvenir de la vie pleine d’aventures de ce jeune berger devenu roi non sans épreuves, David. Je suis certaine que tous vos grands parents, même s’ils n’avaient pas pu venir ce jour-là, étaient  « au milieu de nous » par leurs pensées et par les nôtres !

...pour témoigner auprès des nombreux grands-parents,
venus ou empêchés, de ce sentiment de fraternité qui m’a saisie en pensant à vous en cet instant, à nos liens si particuliers avec nos petits-enfants, où comme par des regards venus de l’âme, nous semblons pouvoir nous offrir les uns aux autres de l’espoir et de l’optimisme, de la compréhension et de la compassion, dans une complicité unique... Jamais facile... jamais acquise... mais tellement riche !

...vers Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie,
pour Lui confier en confiance toutes nos enfances...

                                                                       Grand-mère de Eva et Lisa MALAUSSENA,
                                                                       Muriel JOUASSET-SCHLUMBERGER



Þ     Des questions à l’appel ! : WE KT - groupe de jeunes des 13-14 mars

            Le Week-end du 13-14 mars, les catéchumènes de Brive et de Périgueux se sont retrouvés à mi-chemin, à Chavagnac, en Dordogne. Sous un soleil radieux, les jeunes ont pu se livrer à une tèque enflammée. Profitant du beau temps, nous nous sommes ensuite assis dans le champ et, accompagnés d’une flute et d’une guitare, nous avons loué Dieu. Ce temps de louange fut suivi d’un jeu de piste qui visait à permettre aux jeunes de s’interroger sur leur caractère. C’était le premier temps du
 thème de la vocation. Le second temps fut biblique. En parcourant à grands traits les appels de Moïse, Jérémie et Ezéchiel, les jeunes ont pu s’apercevoir qu’ils avaient tous reçu un ordre de Dieu, qu’ils avaient presque tous donné un prétexte pour ne pas obéir à cet appel (« je suis trop jeune » ; « je ne sais pas parler ») et qu’ils avaient tous reçu de Dieu l’assurance qu’il ne les abandonnerait pas (« mange »). Les jeunes ont pu également, en parcourant les chapitres 18-19 du Premier Livre des Rois, voir que Dieu appelle des personnes à accomplir certaines choses mais que l’appelé n’en fait parfois qu’à sa tête, en pensant bien faire. Notre vocation est prise entre ses deux écueils : un excès d’humilité et un excès de confiance en nous. Entre les deux, il y a la place pour l’abandon et la confiance en celui qui nous appelle et nous envoie.

            Après une pause bien méritée, et un repas des plus copieux, les jeunes ont abordé le troisième temps de la vocation : quelle est ma place dans l’Église et dans le monde. Dieu s'intéresse-t-il à mes choix d'orientation?... Le débat très animé a convergé vers un questionnement sur la place de l'argent dans les choix professionnels et finalement l'impression de beaucoup que nombre de choix professionnels ne semblent pas aider à un développement harmonieux de l'humanité et de la planète. Une occasion de revenir à la vocation fondamentale, celle que le créateur donne à tous les humains : grandir et faire fructifier la création. Tous les choix professionnels pourraient participer d'une manière ou d'une autre à cet appel. Le lendemain, il y eut un culte-chorale au temple de Brive. Un culte centré sur le chant. Les jeunes ont appris à leurs aînés les chants qu’ils avaient préférés parmi tous ceux que nous avions chantés la veille. Un culte qui a beaucoup plu et qui est peut-être à refaire… Ce fut ensuite le moment du départ…jusqu’aux retrouvailles !!

Des questions à la pelle !
            Le WE catéchumènes fut aussi l’occasion pour les jeunes de Brive-Périgueux de se retrouver. Après la tèque commune, les jeunes ont été invités à prendre du temps pour écrire toutes les questions qu’ils avaient dans la tête : que ce soit des questions sur la compréhension de certains textes bibliques, sur la formation de la Bible ou des questions théologiques qui leur brûlaient les lèvres mais qu’ils n’avaient pas encore osé poser. Les jeunes ont pu poser des questions à la pelle. La veillée n’a pas suffit pour tenter d’esquisser des débuts de réponse à la moitié des questions qu’ils avaient formulées. Qu’à cela ne tienne ! La prochaine fois nous continuerons…à l’infini !

                                                                                                          Christophe Jacon



Þ    Le mot des trésoriers :

Chers ami(e)s, depuis plusieurs années à présent, grâce aux efforts importants de chacun d’entre nous, et l’intérêt que chacun porte aux finances, nous sommes heureux de constater que tous ensemble nous avons fait face à nos engagements pour l’année 2009 et que ceux pour 2010 sont réalisables. Nous savons aussi que nous ne sommes pas seuls, et que nous œuvrons pour celui qui nous a promis LA GRACE.
Merci à chacun de vous pour son  engagement.
Les trésoriers.




Þ    Groupe de jeunes : Bouge ta vie ! Ose la vie !

            C'était le week-end de Pâques 2010, c'était à Peyreguilhot, dans le Lot et Garonne. Qui était là ? Nous ! Bouge ta vie, ose la vie, qu'ils disaient ! Certains attendaient de voir, d'autres étaient plus enthousiastes, et nous avons pu voir ! Au programme : du partage, de la joie, du bonheur et une irrésistible envie de recommencer ! C'était trop court selon beaucoup d'entre nous, mais c'est l'esprit rempli de bonheur, et rempli d'espoir que nous nous sommes quittés... L'espoir de se revoir, l'espoir de continuer à oser la vie, bouger la vie, et l'espoir de continuer à partager. Cette aventure s'est terminée par un culte festif, animé par Christophe Cousinié, et par les différents ateliers du week-end, qui avaient concocté un petit chef-d'œuvre dans le but de faire vivre au mieux cet instant de culte.
            En seulement une journée d'ateliers et quelques heures de plus pour finir les détails, le pari de la créativité collective a été réussi. Ainsi, le groupe musique nous a régalé d'une magnifique composition pleine d'entrain, le groupe théâtre, dans la bonne humeur, a provoqué parmi nous l'hilarité et l'enthousiasme, avec les costumes créés spécialement pour l'occasion par le groupe créativité, pour finir par un
diaporama du week-end en musique créé par l'atelier photo/vidéo. Mais le travail n'est pas tout, nous avons eu la chance de pouvoir nous amuser et Kiffer, en accueillant notamment un groupe de musique et danse folk, apprécié par un grand nombre, qui nous a entraînés dans des danses et rondes interminables, « jusqu'au bout de la nuit ! » (rassurez-vous, ce n'est qu'une expression). Le beau temps s'est laissé désirer, a fini par venir nous voir, et nous a permis une série de jeux en plein-air, pour nous défouler et Kiffer ce magnifique temps de Pâques. Grâce aux jeunes de Périgueux et Brive, nous avons apprécié la douceur nocturne, lors d'un jeu qu'ils ont imaginé et organisé entièrement.
            Et le reste ?, nous direz-vous. Le reste, à nous les jeunes de le faire, nous avons pu apporter de la bonne humeur, de l'amour et de la folie, de la foi, SA foi, ses questions, ses craintes et ses certitudes, ses expériences, pour les partager, les vivre pleinement et BOUGER SA VIE, OSER LA VIE !!!!
Et c'est avec tout ce bonheur et cette joie dans la tête, que je suis reparti, emmenant avec moi des bons souvenirs, une grande envie de revivre une telle expérience, de continuer à bouger ma vie et des morceaux de chansons qui ne me quittent plus.   
                                                                                                                     
Damien Roblin






Appel de l’Entraide

            Nous nous sommes engagés à aider une  jeune femme jusqu’à la fin de l’année : jusqu’à la reprise des «  Restos du cœur ». Celle-ci  a actuellement un traitement médical lourd, deux enfants à charge, des revenus extrêmement faibles et un passé douloureux de femme battue! Notre Entraide aimerait lui verser un minimum de 100€ par mois afin de la soulager financièrement durant cette période très difficile. Nous faisons donc un appel à votre générosité!

Envoyez vos dons chez Roberte Mérian, 14 rue Antoine Gadaud 24000 Périgueux

Info de dernière minute : Cette jeune femme va déménager et a besoin d’une gazinière, d’un buffet de cuisine ou meubles de cuisine et d’une armoire pour sa chambre.
   (appeler Magali au 05 53 54 08 52)

Þ     Depuis 2006, l'ACAT-France organise la "Nuit des veilleurs" à l'occasion du 26 juin, Journée internationale de soutien aux victimes de la torture.

La Nuit des veilleurs est une nuit de prière proposée à tous les chrétiens. Cette année : « Vous êtes le corps du Christ »
            Une réunion de préparation sera organisée par l’équipe ACAT de PERIGUEUX, Vous êtes conviés à vous joindre à nous pour nous amener vos suggestions et partager dans un esprit œcuménique cette « Nuit  des Veilleurs » du 26 Juin prochain. (Possibilité de déplacement dans divers lieux de culte …)
Prendre contact avec Elisabeth Déprez : 05 53 51 07 25 (proposition de réunion le 17 ou le 25 mai 2010



Echos des « Voix de la Bible »


Intervention du pasteur Joël Dutreuil  lors de la conférence « Lectures croisées de la Bible », jeudi 18 mars au Centre de Communication de Périgueux.
La prise de parole admirable de Joël Dutreuil sur la tradition de lecture de la Bible dans la Réforme et ses conséquences sur la mentalité des protestants mérite pleinement votre lecture attentive. Le style oral provient de la prise de notes du texte lors de la conférence.

LECTURES PROTESTANTES DE LA BIBLE

Les protestants sont réputés pour être des lecteurs assidus de la Bible et d’être « le Pape, la Bible à la main ». La sécularisation est passée par là, les protestants n’y ont pas échappé, et ils ont parfois –comme beaucoup d’autres- oublié les racines qui les nourrissent. 

Je vois cinq modes de lectures bibliques :

Personnelle et constituante de l’individu: aux sources du libre examen et de la liberté de conscience (pas de  « direction de conscience »)
C’est un peu cela qui a mis le feu aux poudres, au temps de la Renaissance et de la Réforme. Le texte biblique devenant LA référence, il fallait le lire et le comprendre. Du coup, on a appris à lire ! C’est la mise en route d’un lent processus de dépossession des savoirs des seuls érudits et leur appropriation par de nouveaux lecteurs. Ce qui allait changer des équilibres anciens et préparer les Lumières et le monde moderne. En ce sens, la lecture individuelle de la Bible prépare le retour de l’individu, l’autonomie de sa raison,  le temps des « raisonneurs » et transforme la société.

Familiale et fondatrice d’un modèle de société : aux sources du débat et de la délibération.
La table protestante est une table animée, bavarde et discutante. La lecture familiale de la Bible fait partie du rituel : parfois 3 fois par jour, ou seulement une fois l’an. Le texte lu appelle des commentaires, des précisions, ouvre des questions. Il est en débat. Pas toujours, pas systématiquement, mais cette lecture ouvre l’habitude du débat. Une lecture qui apprend à parler. C’est la formation du tissu social qui n’est pas organisé par une hiérarchie paternelle autoritaire, mais par un texte en débat devant lequel chacun prend position. Les protestants ne sont pas faciles à gouverner… Ils délibèrent. Depuis qu’ils sont tous petits. Chacun  a son mot à dire et cette lecture met en route une société moins hiérarchique, une société plus horizontale.

Collective et formatrice d’une communauté: aux sources de l’éducation ; la transmission du savoir
Le texte biblique est travaillé. Il est discuté librement et ensemble. C’est une transmission d’un savoir sur la Bible et c’est la transmission d’un savoir difficile car la Bible est difficile et complexe et elle parle de tout ! Ici aussi, la lecture personnelle se frotte davantage à la lecture des autres. C’est un apprentissage de l’altérité. 

Cultuelle et prédicante : le vis-à-vis de la communauté ecclésiale 
Quand on entre dans un Temple, les deux seuls objets à voir : une chaire et une Bible ouverte. La Bible est le vis-à-vis de la communauté protestante. Comme l’icône, le sacrement, le prêtre peuvent l’être pour d’autres communautés. Ouverte : donnée à lire, donnée à commenter, donnée à vivre. Rôle de la prédication. Un texte ancien, écrit par des scribes morts depuis longtemps devient une Parole vivante, qui met en mouvement des vivants, en renouvelant une promesse, une alliance, une espérance. C’est la tâche du prédicant, qu’il soit pasteur ou laïc.

Savante et évangélisatrice : un Premier Testament et Quatre Evangiles, proximité juive  et diversités protestantes.
Les Protestants ont un rapport intime avec le Premier Testament car les pasteurs sont tenus d’apprendre l’Hébreu et de découvrir le texte dans sa mentalité hébraïque. Cela a donné une grande proximité avec le judaïsme, d’autant plus que Juifs et Protestants partagent une histoire tourmentée de minorité religieuse. Nous avons entre Protestants et Juifs des liens historiques anciens et réels. Au point qu’après la guerre, 10% du corps pastoral des années de guerre a été cité dans le livre des « Justes ».
 Dès le milieu du 2ème siècle (Irénée de Lyon) un choix a été fait : le texte des Ecritures  chrétiennes serait multiple et non unique. Le « Canon biblique » comporte quatre Evangiles et non un seul ! C’est l’ouverture à la multiplicité et à l’effervescence des communautés protestantes. Cela permet de donner naissance à 50 communautés protestantes qui n’interprètent pas tout à fait le texte de la même manière…


 Conséquences de cette lecture 

Quel est le point commun de toutes ces communautés et qui réunit tout le monde protestant ? 
Lorsqu’on demande à Calvin ce qui lui permet d’affirmer que son interprétation de la Bible va dans le sens de la vérité, il répond : « Le témoignage intérieur du Saint Esprit ».

Cette notion commune a donné naissance à cette diversité d’interprétations dans le protestantisme.

Luther affirmait : « Par son baptême, chaque baptisé devient prêtre ». Dieu est assez grand pour trouver l’individu sans passer par les prêtres et l’Eglise. Pour les Protestants, c’est Dieu qui trouve l’homme et il sait le trouver tout seul, sans que d’autres ne se substituent à Lui.
 
Avec Copernic, on apprend que la terre tourne autour du soleil, mais en bouleversant notre représentation de l’univers, cela bouleverse notre représentation de Dieu. On ne sait plus où habite Dieu !
 Le développement de la lecture de la Bible est ce moment où Dieu peut à nouveau être « localisé ». Il se rend présent par pure grâce au lecteur de la Bible.
 La Bible n’est pas sacrée, mais elle est disponible. La Bible est toujours première par rapport à la, doctrine ou à l’Eglise. La doctrine est toujours servante de la Parole et l’Eglise doit se réformer en permanence dans sa lecture de la Bible.

Entre le pouvoir qui est une force qui s’impose et l’autorité qui est liée à la confiance, la Bible sera toujours du côté de l’autorité et jamais du côté du pouvoir.

Dans la Bible, des paroles d’hommes se trouvent en tension, voire en conflit,  avec la Parole créatrice. Les paroles d’hommes sont de l’ordre de l’aveu : « j’ai rencontré quelqu’un ». Cette rencontre avec le Christ sauveur, qui bouleverse le lecteur de la Bible, a toujours été, depuis la Réforme, centrale. Cet essentiel nous est rappelé par les courants que nous appelons aujourd’hui « Evangéliques ».
En fait, la Bible, Dieu et nous : c’est une histoire d’amour. Et dans l’amour, une conscience ne peut peser sur une autre conscience.

La Bible est une Parole habitée qui transforme le lecteur, qui transforme la lecture et qui transforme la société « lisante ».

Propos de Joël Dutreuil, recueillis par Pierrot Munch



Þ    Dans nos familles :

Baptêmes :

·         Le 23 mai 10 à Bergerac Brian SONG et Sonia SONG de  Trélissac
·         Le 20 juin 10 : Mr Fabien Paches au temple de Périgueux
·         Le 18 juillet 10 : Candice Lepreux (née le 11 mars 2006) et Gaël Lepreux (né le 1er octobre 2009) de Périgueux


Nous avons proclamé la grâce de Dieu :

·         Le 26 janvier à Cubjac pour Mme Jeanne Alein, décédée dans sa 105ème année à Excideuil
·         Le 12 février à Angoulême pour Monsieur Henri Montury, décédé à 76 ans à Angoulême.
·         Le 18 février à ND de Sanilhac pour Madame Arlette Richard, décédée dans sa 84ème année à Excideuil,
·         Le 23 mars 2010 à St Sauveur La Lande pour Madame Ida Berland décédée dans sa 91ème année à Yermenonville (28)


Mariages :

·         Emmanuelle MONTANTEME et Stéphane BEYNEY le 7 août à 15h00 en l’Eglise de St Astier 
·         Fanny Guillemot et Ankoubou SAÏD le 7 août à 17h00 à Vergt 
·         Le 15 août à 15h00 renouvellement des promesses du mariage de Sara et Alexandre DAUBISSE résidant à Hirson. Le mariage a été célébré au Canada le 25 juillet 2009.






 



juin

juillet

août

Cultes
à Périgueux,

10h30
au temple

06 Ste C.

13 : Culte
inter générations


20 Ste C.

27

04 Ste C.

11

18

25 Ste C.

01

08Ste C.

15

22 Ste C.

29

·         Cultes en dissémination :   Cubjac : 09  juin                    Ribérac : 18 juin
                                                           Vergt : 15 juin                        Montpon : 10 juin

·         EB/KT, 10h15 à 12h15à la Maison paroissiale : 12 juin

·         Culte catéchétique à la Force : 27 juin de 10h30 à 15h30 avec pique-nique et visite de La Force en « petit train » : pour les enfants de l’Ecole Biblique du consistoire et leurs parents. S’inscrire auprès du pasteur. 

·         Groupe de jeunes : WE à Périgueux 12-13 juin

·         WE KT : A Périgueux 12-13 juin

·         Etude Biblique (15h30 à 17h00 à la Maison paroissiale) : 30 juin 

·         Etude Biblique œcuménique : 18h30 le 8 juin (Eglise évangélique libre, rue du conseil)

Þ  Adresses utiles :
Maison Paroissiale :  40 rue Michel Roulland 24000 Périgueux,
 Tel : 05 53 53 09 83      06 75 11 31 80        erf.perigueux@orange.fr
Président du CP : Thierry Sauquet, Le puy de l’Arche 24650 Chancelade
Tel : 09 54 05 37 20                           sauquet1@free.fr
Trésorier : François Girod,  Bos Carat 24750 Champcevinel
Tel : 05 53 04 61 80                   francois.girod@gmail.com
Journal Ensemble : François Girod,  Bos Carat 24750 Champcevinel
Tel : 05 53 04 61 80                   francois.girod@gmail.com
CCP Paroisse : 1293-45 U Limoges
Entraide : Magali Guibert, Le Bout du Monde 24750 Trélissac.
Tel : 05 53 54 08 52               magali.guibert@gmail.com
Responsable École Biblique : Christine Munch
Tel : 05 53 53 09 83               erf.perigueux@orange.fr
Responsable du groupe de jeunes : Florence Roblin,
Tel : 05 53  54 20 14                  famille.roblin@aliceadsl.fr
Temple : 20 bis rue Antoine Gadaud 24000 Périgueux.


La CLEF, Bulletin de l’Église Réformée de Périgueux. . Prochain numéro en septembre 2010Responsables: Sophie Girod et Magali Guibert. Ce bulletin est envoyé gratuitement  à toutes les personnes et familles protestantes connues sur le secteur de notre paroisse. Si vous connaissez d’autres protestants autour de vous demandez-nous d’autres exemplaires pour les distribuer. (Vous pouvez participer par un don aux frais de conception, de  tirage de votre bulletin d’information et d’affranchissement)
Seigneur,  donne-nous

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on donne un verre d'eau
                                               au voyageur du désert

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on donne le feu
                                               au voyageur de la nuit

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on donne le chant
                                               au voyageur des abîmes

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on donne le pain
                                               au voyageur de la mort

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on donne le grain
                                               aux terres labourées

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on pose la digue
                                               contre le bruit des flots

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on donne remède
                                               aux blessures ouvertes

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on donne un baiser
                                               aux temps des solitudes

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               comme on ôte les pierres
                                               sous les pas de l’aveugle

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               et nous te la rendrons
                                               comme on donne l'épi au temps de la moisson

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               et nous partagerons
                                               comme l'homme affamé qui reçoit ses amis

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               et nous la danserons
                                               comme danse l'enfant sous la pluie du soleil

                                               Seigneur, donne-nous la prière
                                               et nous l’emporterons
                                               comme un dernier soupir avant le face à face.
Sœur Myriam, diaconesse de Reuilly




Informations diverses


Finances

    Dans  l’envoi de la Clef par la poste, il a été joint 2 enveloppes d’offrande nominative. Si vous souhaitez  vous aussi en recevoir, envoyez un mail   à : erfparoisse.perigueux24@orange.fr

-------------------------------

Rencontres

    Lors de la dernière rencontre "étude biblique oeucuménique", nous avons convenu que nous nous retrouverions comme convenu le mardi 8 juin à 18h30 avec un buffet partagé.  Nous avons choisi comme lieu l'Eglise Évangélique Libre (4 rue du Conseil) pour cette dernière séance de l'année. C'est aussi une manière de vivre l'ouverture œcuménique en allant nous visiter dans nos lieux de cultes respectifs. 
Chacun est invité à apporter un plat à partager. 
Ursula Roux a invité des "conteuses" de la Bible pour animer la rencontre. Ce sera aussi un occasion de faire un bilan et de voir quel livre de la Bible ou quel thème biblique nous aimerions traiter l'année prochaine. Merci à chacun de venir avec ses idées. 
Fraternellement unis en Celui qui nous connaît tous, 
Pierrot Munch .
-------------------------------
Comme dit lors du dernier CP, nous proposons une soirée vidéo ouverte à tous le vendredi 4 juin à 20h30.
Fraternellement, Pierrot Munch
-------------------------------
A l'attention des pasteurs de l'ERF Consistoire de la Dordogne, 
Les éclaireurs unionistes de Bergerac (12/16 ans) camperont cet été dans le Périgord Vert avec un projet de chantier en partenariat avec le parc naturel Régional . Vous trouverez une convocation pour la réunion de préparation qui aura lieu le 16 mai à 16h avec les parents. Si vous rencontrez des jeunes intéressés pour découvrir le mouvement des éclaireurs et pourquoi pas tenter l'aventure d'un camp éclais, n'hésitez pas à leur en parler. Ils pourront se joindre à nous pour un We découverte le 15/16 mai avant le camp. Le prix du camp ne doit pas être un frein. Aussi n'hésitez pas à en parler aux jeunes que vous rencontrez et leur donner mes coordonnées. je reste à votre disposition pour de plus amples renseignements, 

pour les EEUdF de bergerac, Mariannick Benezech 06.64.99.60.39
-------------------------------